Converger ensemble vers les communications et la collaboration unifiées


Patrick Bergougnou, CEO d’Amplement

Pouvez-vous présenter votre entreprise et sa spécialité dans la chaîne de valeur de l’écosystème informatique et télécoms ?PBergougnou

Amplement est issue de la fusion de deux entreprises rachetées par Cirpack en 2015 et 2016 : Andrexen et Amplement. Nous fournissons trois types de services de communication dans le cloud : une offre de communications unifiées (incluant un cloud PBX) destinées aux opérateurs et aux intégrateurs, un réseau social d’entreprise nommé Collaborate (qui inclut la téléphonie) et un réseau social grand public gratuit qui reprend des fonctionnalités de Collaborate.

Quelle est votre vision de l’évolution du marché des communications d’entreprises ?

Le marché des communications d’entreprise est à la croisée des chemins, d’un point de vue technologique mais aussi dans les usages. Les entreprises cherchent aujourd'hui à faire des économies sur les coûts télécoms, améliorer la productivité des collaborateurs et faciliter l'accès à leur SI. Le marché des communications d’entreprises va donc tout naturellement tendre à utiliser de plus en plus d’applications hébergées dans le cloud et à migrer les infrastructures IPBX, lourdes et coûteuses, vers des applications hébergées.

Quel est le rôle d'un éditeur indépendant sur ce marché des communications unifiées dominé par les grands acteurs internationaux ?

Le rôle d’un éditeur indépendant tel qu’Amplement est d’offrir des solutions alternatives plus innovantes, flexibles, adaptées et compétitives que celle des grands acteurs internationaux dont la vision globale est naturellement génératrice d’uniformisation. Mais notre rôle est aussi d'accompagner les opérateurs et les intégrateurs dans leur évolution.

Ressentez-vous une prise de conscience de l’arrêt prochain du RTC chez vos clients ? Si oui, pensez-vous que cela va accélérer les ventes de solutions de communications et de collaboration unifiées ?

Oui, la prise de conscience est claire et réelle ! Il y a eu énormément de communication autour de l’arrêt du RTC. Le processus est en marche. Cela constitue une vraie opportunité pour les intégrateurs de changer les PABX (voire les IPBX un peu anciens) pour déployer des solutions de communications unifiées.

Pouvez-vous décrire le modèle économique de votre entreprise et la manière dont celui-ci évolue ?

L’offre de services UCC d’Amplement est proposée en mode cloud à travers un réseau de business partenaires et d’opérateurs de télécommunications d’entreprises. Le modèle économique est simple, compétitif et packagé sous forme de licences mensuelles incluant les services, le support et la maintenance.

Quelle est votre vision du rôle des intégrateurs dans la chaîne de valeur de l’écosystème informatique & télécoms ?

Les intégrateurs sont déterminants dans la chaîne de valeur. Ils assurent la relation de proximité avec les entreprises en les conseillant et en commercialisant des solutions adaptées. Il est évident que le métier des intégrateurs est en train de changer. Ils doivent se renouveler dans leur approche économique pour s'adapter aux évolutions du marché et continuer à se développer. C'est une grosse opportunité pour eux de reprendre la main sur toute une palette de services IT (dont fait de plus en plus partie la téléphonie) pour devenir des intégrateurs de services numériques. Bien sûr, cela demande du temps et un changement opérationnel conséquent des équipes, mais c'est une belle occasion de croissance.

Comment pensez-vous que le très haut débit fixe et mobile fera évoluer vos offres dans les années à venir ?

Le très haut débit fixe et mobile est le facteur déterminant, voire le point de départ dans l’évolution de nos offres. Il va en effet accroître la mobilité des usagers, favoriser l’intégration des nouveaux services innovants et également accélérer l’adoption des services UCC.

Comment pensez-vous que les communications unifiées favorisent la transformation numérique des entreprises ?

Les communications unifiées rendent les échanges plus dynamiques et efficaces ! Elles permettent de communiquer vite et avec agilité. Et, contrairement aux apparences, elles favorisent le rapprochement des collaborateurs et plus généralement des êtres humains.

Selon vous, quand et pourquoi les entreprises doivent-elles passer aux communications unifiées ?

Les entreprises doivent passer aux outils communications unifiées car ces dernières apportent économies et améliorations : optimisation du travail et de la mobilité, productivité n’importe où et n’importe quand, réduction des coûts de communication, maîtrise des données, convergence fixe-mobile. Alors, le plus tôt est le mieux !

 

Télégarger l'article en pdf

 

 

  • Partager