Converger ensemble vers les communications et la collaboration unifiées
×

Erreur

There was a problem loading image lemonde.JPGin mod_featcats

There was a problem loading image latribune.JPGin mod_featcats

There was a problem loading image figaro.JPGin mod_featcats

Nous avons découvert un nouvel endroit l’hôtel le Normandy près du Louvre, pour notre 7éme AG qui a été suivie de trois présentations sur un sujet d’actualité «  2019 – accélération du marché, consolidation , transformation- comment s’y préparer » et nous avons terminé la soirée avec un cocktail dînatoire qui a été un grand moment de réseautage

public 21022019 s

Notre auditoire très à l’écoute et passionné était au complet avec 65 présents sur 65 inscrits !

Trois intervenants passionnants, et parfois un peu angoissants quant à l’évolution de notre secteur qui voit les consolidations s’accélérer et les technologies évoluer très vite, ont su retenir notre attention.

Lbretonnes 21022019Nous avons débuté avec Luc Bretones président de l’association de grandes écoles sur les sujets du numérique G9+ et vice-président en charge des équipes d’innovation du Techno centre et de l’orange Fab.

Il nous a présenté :

  • les activités de G9+ et du techno centre
  • Les prospectives sur l’Europe du numérique avec l’idée de créer et gérer des géants numériques Européens, pour se protéger de l’hégémonie Americaine avec les GAFAM et Chinoise avec les BATX, au risque pour l’Europe de passer à côté du numérique. Le meilleur moyen serait de commencer à développer les partenariats Franco-Allemands pour qu’ensuite l’Europe suive. Le G9+ a mis quelques idées en avant comme le passeport Euro Tech, la formation, les achats pro Europe, il existe déjà un campus Europeén sur l’innovation (ils conçoivent des expériences clients)
  • l'IA : c'est en Chine que les investissements sont les plus massifs .
  • n• Nous sommes dans le monde passé de 45 licornes en 2014 (définition d’une licorne : être spécialisée dans les nouvelles technologies, avoir moins de dix années d’existence et être valorisé plus d’un milliard de dollars avant même d’être cotée en Bourse) à 162 en 2018 avec une seule entreprise Française BlaBlacar.

Pour les Telco , il faut consolider notre secteur qui va vers la commodité avec des prix trop bas (les plus bas d’Europe) , il faut que la téléphonie selon Luc aille vers une assistance ultra personnalisée pour continuer à croitre, d’où l’intérêt de développer des solutions de communications et de collaboration unifiées adaptées aux usages clients

-        L'inovation digitale, avec ce qu’il a pu voir au CIES, et sur le cycle de la mutation technologique avec le développement de l’IOT avec l’arrivée de la 5G et de l’internet massif avec des temps de latence très faible. La data reste le nouveau pétrole mais comment l’utiliser au mieux en respectant l’éthique (les données personnelles), c’est là où l’Europe a sa carte à jouer.

 

Rtoper 21022019Nous avons poursuivi avec Richard Toper , président du cabinet conseil SETICS

Après avoir présenté son cabinet conseil avec plus de 300 références en Franc , Richard nous a rappelé la structure du modèle Télécom en 3 couches

  • L’infrastructure passive (fibre etc)
  • Le réseau actif (équipements de réseaux)
  • Les services, contenus et applications, où de nombreuses entreprises étaient représentées

Le marché télécom décroit mais pas en volume, il est donc difficile de gagner sa vie. On recense à l’Arcep plus de 3000 opérateurs inscrits alors qu’il y en à peine 300 d’actifs, il est temps de faire un tri. Le marché entreprise a été de 9, 2 Milliards d’€ en 2017 avec 70 % du marché pour Orange , il aurait légèrement augmenté en 2018 sans doute grâce au développement des communications unifiées. Le développement du CA se fera beaucoup avec la venue de la 5G mais pas avant 2024

Les points marquants pour 2019 selon Richard

  • Forte augmentation du mouvement de concentration entre opérateurs et intégrateurs, surtout avec le développement de la croissance externe chez Free ( Iliad ) et Bouygues télécom
  • Lancement de la 5 G avec des secteurs verticaux
  • Fin de la commercialisation du RTC
  • Possible remontrée de prix si l’on passe de 4 à 3 opérateurs
  • Explosion des data center de proximité
  • Développement de l’IA lié au data center
  • Redémarrage des constellations de satellites
  • Développement de réseaux sécurisés privés (EDF, Engie etc)

La recommandation de Richard est d’ouvrir l’œil (le CDRT est là pour cela), oser et saisir les opportunités

Télécharger la présentation (adhérents uniquement)

Ygennetay 21022019Nous avons terminé avec une dernière présentation de Yann Genetay du cabinet YAG sur les exemples de consolidations et quelques conseils.

En résumé

  • une transformation des technologies qui modifie en profondeur les modèles économiques avantageant la gestion de services/logiciels hébergés/mutualisés au détriment de l’installation de systèmes sur site,
  • l’ « ITisation » des solutions de téléphonie, accélérée par la généralisation de l’IP, la convergence fixe/mobile et le développement des solutions de communications unifiées,
  • le développement du cloud qui rend critique la maîtrise et la qualité des réseaux d’accès haut débit,
  • des marchés globalement en croissance faible, ce qui légitime les opérations d’acquisition comme accélérateurs de croissance, La croissance forte est depuis quelques mois sur les communications unifiées
  • opérations facilitées par des marchés éclatés avec de très nombreux acteurs locaux ou spécialisés qui constituent une multitude de cibles potentielles
  • une disponibilité des capitaux qui incite les fonds à investir dans nos secteurs avec des stratégies de build-up

Télécharger  la présentation (adhérents uniquement)

La soirée s'est ensuite poursuivie par un cocktail dînatoire qui a permis à nos 65 adhérents et convives présents de commenter les présentations faites et de ... networker : ce que l'on fait de mieux dans le Club !

 

Partagez

Les prochains événements

Les comptes rendus